Nouveauté
Jean Christophe Portes
Les enquêtes de Victor Dauterive
«Victor Dauterive, un enquêteur sous la Révolution»

Maurice Duplay, 53 ans en 1789

Ce chef d’entreprise en menuiserie né en Auvergne est connu pour avoir hébergé chez lui Robespierre entre juillet 1791 et juillet 1794.

Ayant réussi dans ses affaires, ce père de 5 enfants est un propriétaire aisé qui achète comme « bien national » la dépendance d’un ancien couvent. Il est membre du club des jacobins, fervent lecteur de Rousseau et bien sûr adepte des idées nouvelles.

Après la fusillade du 17 juillet 1791 sur le champ-de-Mars, il propose à Robespierre de l'abriter quelques jours. Ce dernier, qui craint une répression, accepte, avant de s’installer à demeure, devenant ainsi un membre de cette famille aimante. Il y reçoit ses rares amis, travaille, prend ses repas avec les Duplay. Une fille de la famille, Elisabeth, épouse un fidèle de "l'Incorruptible", le jeune député Philippe Le Bas. Robespierre se sent d’autant mieux chez les Duplay que leur maison est située dans la rue Saint-Honoré, à deux pas de l’Assemblée et du club des jacobins.

Durant les mois qui suivent, Maurice devient juré au tribunal révolutionnaire, tâche dont il s’acquitte avec réticence.

Au lendemain de la chute du « tyran », le 9 thermidor an II (26 juillet 1794), les charrettes qui conduisent ce dernier à la mort s’arrêtent devant la demeure des Duplay, qui est barbouillée de sang. Toute la famille est arrêtée. Madame Duplay sera retrouvée pendue dans sa cellule. Puis Maurice et ses enfants sont relâchés.

Il meurt à Paris en 1820, à l'âge de 84 ans.