Nouveauté
Jean Christophe Portes
Les enquêtes de Victor Dauterive
«Victor Dauterive, un enquêteur sous la Révolution»

Pourquoi cette série

La Révolution française comme toile de fond d’une série de romans policiers historiques. Curieusement le principe n’existait pas vraiment jusqu’alors.

Grand amoureux de l’Histoire, Alexandre Dumas — illustre prédécesseur s’il en est — avait largement exploré la période avec les « mémoires d’un médecin » (Joseph Balsamo, Le Collier de la reine, Ange Pitou, La Comtesse de Charny, Le Chevalier de Maison-Rouge), ou encore les « compagnons de Jéhu » et « Le collier de la reine ».

Mais il s’agissait de romans historiques, sans crime ni énigmes.

Pour la première fois un héros — un flic — va donc traverser cette période universellement connue au travers d’une série d’enquêtes criminelles.

Pour les mener, Victor Dauterive.

L’homme qu’il fallait sans doute pour plonger le lecteur dans cette période fascinante. Ce jeune aristocrate patriote, comme on disait alors en parlant des révolutionnaires, est devenu enquêteur par hasard. Fidèle de La Fayette à ses débuts, il va grandir avec la révolution, il va changer, et en découvrir ses aspects les plus sombres, parfois les plus violents.

Au-delà des épisodes bien connus — la terreur, le drame de la famille royale — il nous fera revivre les événements tels qu’ils ont été vécus au jour le jour, en dépassant les clichés qui ont fini par s’imposer aujourd’hui.

Qui se souvient que dans la France « régénérée » de 1789, les français adulaient Mirabeau ou La Fayette, des hommes favorables à deux classes de citoyens, et qui rêvaient d’une monarchie constitutionnelle ?

Qui sait à quel point les complots contre-révolutionnaires, la corruption, la révolution industrielle, ou la fin des congrégations religieuses ont secoué la France à cette époque ?

Les enquêtes de Victor Dauterive nous plongent dans cette révolution que l’on ne raconte pas vraiment dans les manuels scolaires.

La révolution telle que vous ne l’avez jamais lue…